LE TRAITEMENT DU MASQUE DE GROSSESSE

QU’EST-CE QUE LE MASQUE DE GROSSESSE ?

Le « masque de grossesse » ou mélasma est une hyperpigmentation acquise, irrégulière, brune ou brun-gris du visage. Il correspond à un dépôt excessif de pigment : la mélanine.
Cette pigmentation est souvent bilatérale. Elle touche très majoritairement  les femmes, entre 20 et 50 ans.
Ses localisations  sont surtout : les joues (pommettes +++), le front et la lèvre supérieure.
L’impact sur la qualité de vie est souvent très important avec la sensation d’avoir en permanence une peau « sale ».

LES FACTEURS FAVORISANTS

Le facteur déclenchant  est toujours l’exposition solaire mais le « masque de grossesse » survient souvent sur un terrain favorable :
– variations hormonales : grossesse ou certaines pilules contraceptives
– prédispositions génétiques et ethniques
– peaux mates
– nettoyages trop agressifs du visage => rôle aggravant du frottement
– certains médicaments dits photo-sensibilisants

LES TRAITEMENTS

Le « masque de grossesse » ou  mélasma est une MALADIE de la cellule pigmentaire, le mélanocyte.
Le traitement sera plus efficace si la une prise charge est  précoce (moins de 2 ans après l’apparition du « masque de grossesse »). Il sera plus long et difficile dans le cas d’un « masque de grossesse » ancien (supérieur à 2 ans) et profond.
Il sera très souvent nécessaire d’associer les différents traitements.

Il existe différents types de traitements qui doivent être associés avec un objectif triple :

  • Éliminer les cellules chargées en pigments
  • Stopper la pigmentation sans créer d’inflammation
  • Limiter la récidive


1/ LES AGENTS DEPIGMENTANTS EN CREME

■ L’HYDROQUINONE  =  molécule de référence
C’est le plus puissant inhibiteur de la synthèse de la mélanine.
Elle est interdite depuis 2000 dans tous les produits cosmétiques et n’est autorisée que sous forme de préparation magistrale prescrite par un médecin.
NB : une préparation magistrale est une préparation médicamenteuse effectuée par le pharmacien, pour un patient précis, suite à une ordonnance nominative du médecin.
Aucune crème à base d’hydroquinone n’est en vente libre en pharmacie, parapharmacie ou magasin de cosmétiques.
■  Les rétinoïdes (crèmes à la vitamine A)
■ Les acides de fruits : acide glycolique, acide azélaïque,   acide phytique, acide kojique
■ L’arbutine, d’origine végétale.
■ La vitamine C

2/ LES PEELINGS DEPIGMENTANTS  :  MELA PEEL et MELA PEEL FORTE

♦ Le MELA PEEL est utilisé dans le traitement des « masques de grossesse » récents (apparus il y a moins de 2 ans) ou jamais traités.
Le MELA PEEL (DERMACEUTIC) est un peeling professionnel médical indiqué dans le traitement des masques de grossesse récents.
Il est composé d’un complexe d’agents dépigmentants (acide phytique, acide kojique, acide salicylique rétinol, arbutine et acide lactique).

​♦ Le MELA PEEL FORTE,  récente innovation des laboratoires DERMACEUTIC, est utilisé dans les « masques de grossesse » anciens (apparus il y a plus de 2 ans) ou multi-traités.
Il est composé des mêmes agents dépigmentants que le MELA PEEL  associés à du résorcinol et de l’acide citrique.
Le MELA PEEL et le MELA PEEL FORTE nécessitent une préparation de la peau à domicile. Elle vous sera prescrite par votre médecin lors de la consultation initiale et sera débutée minimum 15 jours avant la réalisation du peeling.

LE PEELING DÉPIGMENTANT AU CABINET

Des photographies seront systématiquement prises  avant le 1er peeling.
Le MELA PEEL et le MELA PEEL FORTE se déroulent en 3 temps :

1/ Dégraissage de la peau = acide glycolique  à 15 %

2/ le PRE-PEEL :
ACTIVA PEEL pour le MELA PEEL ou ACTIVA PEEL FORTE pour le MELA PEEL FORTE.
Ils se présentent sous la forme d’un liquide transparent qui sera appliqué par le praticien au pinceau ou à l’aide d’un coton tige sur l’ensemble du visage.
​=> But : favoriser pénétration des agents actifs du peeling dépigmentant
La sensation ressentie est celle de picotements et de chaleur + /- intenses selon la sensibilité de la peau.
Le pré-peel n’est pas rincé.

 3/ le PEELING DEPIGMENTANT = MELA PEEL ou MELA PEEL FORTE
Le peeling se présente sous la forme d’une pâte jaune-marron qui est appliquée au gant sur l’ensemble du visage, avec un 2ème passage sur les zones pigmentées
La sensation ressentie est celle d’une chaleur + /- intense s’atténuant progressivement en 30 à 45 minutes.
Le visage ne devra être rincé à l’eau claire que 8 heures  après le peeling.

SUITES DU PEELING DÉPIGMENTANT

Le MELA PEEL n’entraîne pas de sensation de chaleur ni de desquamation.
Pour le MELA PEEL FORTE :
– Sensation initiale de coup de soleil (pendant 30 à 45 minutes)
– Puis phase de desquamation : débute 5 à 7 jours après le peeling et dure 5 à 7 jours
Il sera nécessaire d’appliquer une crème réparatrice pendant toute cette phase, à l’exclusion de tout autre crème.
Toutes les consignes vous seront données par votre praticien à l’issue de la séance de peeling.

LES PROTOCOLES

=> En cas de masque de grossesse » récents  ou jamais traité :
MELA PEEL : 2 à 3 peelings à 1 mois d’intervalle.
Si échec => MELA PEEL FORTE

=> En cas de masques de grossesse » anciens (apparus il y a plus de 2 ans) ou multi-traités :
MELA PEEL FORTE : 1 à 2 peelings maximum à 6 semaines d’intervalle.
Une crème (préparation magistrale)  prescrite par le médecin, à base d’HYDROQUINONE, puissant agent dépigmentant, sera appliquée le soir sur les taches, entre les 2 peelings.
Une crème de maintien « MELA CREAM » sera prescrite par votre praticien pendant une durée de 2 mois.
Une protection solaire par SPF 50 est IMPERATIVE pendant les 6 mois minimum suivant le peeling.

RESULTATS

Les résultats du traitement se jugeront seulement après avoir réalisé le protocole complet.

MASQUE DE GROSSESSE : traitement par peeling MELA PEEL FORTE (J1/J23)

MASQUE DE GROSSESSE : traitement par peeling MELA PEEL FORTE (J1/J23)

3/ LES LASERS

Ils ne doivent plus être proposés en première intention, ni être proposés seuls sous peine d’un risque d’aggravation de la pigmentation.

Des études récentes montrant une augmentation de la vascularisation en périphérie du « masque de grossesse » pourraient conduire à l’avenir à l’utilisation de certains lasers vasculaires mais ces techniques ne sont pas actuellement validées.

CONCLUSION

Le « masque de grossesse » ou mélasma est une maladie de la cellule pigmentaire.

Sa prise en charge peut être longue et difficile, surtout dans le cas de « masque de grossesse » anciens. Elle doit être réalisée par un médecin spécialiste dans le cas d’un protocole encadré.

De nouveaux peelings composés d’une formulation sécurisée de l’hydroquinone apportent un net progrès dans le traitement du « masque de grossesse.

Le rôle aggravant des hormones imposera de mettre en place une contraception adaptée