Prendre rendez-vous :
04 72 61 59 85

DES HESITATIONS ?

LA CRYOLIPOLYSE ?

CROLIPOLYSE : Témoignage de Marie L.

 

ENVIE SCULPTER VOTRE CORPS EN DOUCEUR ?

MARIE L. VOUS RACONTE SON EXPERIENCE DE LA CRYOLIPOLYSE

Marie L., 52 ans a consulté le Dr Valérie GAILLARD, car elle en avait assez de bourrelets disgracieux apparus depuis la ménopause.

Marie L. se plaignait de ses « poignées d’amour » qu’elle ne parvenait pas à faire disparaître malgré le régime et une activité physique régulière.

Marie L. qui a une vie professionnelle très active, ne souhaitait pas recourir à une intervention chirurgicale de type liposuccion pour plusieurs raisons : elle appréhende en effet l’anesthésie et ne peut pas se permettre d’interrompre son activité professionnelle, même pour quelques jours.

Marie L. avait entendu parler de la cryolipolyse dans les médias : cette technique, venue des Etats Unis où est largement répandue, était présentée comme une alternative médicale à la liposuccion. Elle  a donc consulté le Dr Valérie GAILLARD qui pratique la cryolipolyse à Lyon, pour savoir si cette technique était indiquée dans son cas.

Elle nous fait part de son expérience depuis la consultation initiale avec le Dr Valérie GAILLARD jusqu’à la consultation de suivi 2 mois après le traitement de cryolipolyse.

 ♦ LA CONSULTATION INITIALE

Le Dr Valérie GAILLARD m’a interrogé sur mes antécédents et a vérifié que je ne présentais pas de contre-indication au traitement par cryolipolyse (notamment une allergie au froid ou une maladie de Raynaud).

J’ai raconté au Dr GAILLARD que ne supportais plus mes « poignées d’amour » que je ne parvenais pas à faire disparaître seule et que je n’envisageais pas de technique chirurgicale pour y remédier.

Le Dr GAILLARD m’a expliqué que la cryolipolyse, littéralement « destruction de la graisse par le froid », était une méthode médicale, non invasive et indolore qui permettait de réduire les amas graisseux localisés.

Après m’avoir examiné, le Dr GAILLARD a conclu que la cryolipolyse était un traitement adapté à mon cas.

Elle a réalisé des photographies et des mesures. Elle m’a précisé qu’une à deux séances serai(en)t nécessaires dans mon cas.

Elle m’a précisé que le traitement prendrait environ 2 mois (voire 3) pour être totalement efficace et que je ne perdrai pas de poids mais que je constaterai dès la 1ère séance une réduction de mes « poignées d’amour » (environ 30 à 40 % de leur épaisseur). Le Dr GAILLARD m’a indiqué qu’avec une hygiène de vie stable, les résultats seraient durables dans le temps.

Elle m’a remis un formulaire de consentement.

 ♦ LA SEANCE : 

□ Le Dr GAILLARD a procédé au repérage et au marquage de mes « poignées d’amour »

Elle a ensuite appliqué sur mes 2 côtés (en position couchée), une membrane enduite de gel (très froide)

Le Dr GAILLARD m’a ensuite fait assoir et a mis en place la 1ère pièce à main sur ma « poignée d’amour » droite, j’ai ressenti une sensation de pincement intense qui n’a duré que quelques minutes (le Dr GAILLARD m’a expliqué que la zone refroidie devenait insensible après 5 minutes environ).

Elle a procédé à la même opération sur ma « poignée d’amour » gauche.

J’ai ensuite pu m’installer confortablement et j’ai passé les 70 minutes du traitement à lire et à consulter mes messages téléphoniques. Je n’ai ressenti qu’un pincement très atténué pendant tout le traitement.

Au bout de 70 minutes, le Dr GAILLLARD a retiré la 1ère pièce à main du côté droit. L’aspect du bourrelet  refroidi était assez impressionnant : cela ressemblait à un bloc rouge et compact mais cela n’a pas duré. Le Dr GAILLARD a entamé un massage doux, je ne ressentais encore aucune douleur.

Des douleurs (comme des crampes et des brûlures) ont commencé à apparaître au bout de quelques minutes (le Dr GAILLARD m’a alors expliqué que ces douleurs étaient normales et liées au réchauffement progressif de la zone traitée). Les douleurs ont cessé en 5/10 minutes.

Pendant le temps-là, le Dr GAILLARD a retiré la pièce à main installée sur mon côté gauche puis a massé la zone. J’ai ressenti le même type de douleurs à ce niveau.

A la fin du traitement, mes 2 « poignées d’amour » étaient  rouges et légèrement sensibles.

□ A l’issue de la séance, le Dr GAILARD m’a  indiqué  qu’il était normal de ressentir des douleurs de type courbatures pendant une petite semaine et qu’elles cesseraient spontanément.

En me réveillant le lendemain, j’avais effectivement une sensibilité sur les 2 zones traitées mais je n’ai pas eu besoin de prendre d’anti-douleurs. J’ai repris mon travail normalement. Après une semaine environ, je n’avais plus de douleur.

♦ LES RESULTATS

Une consultation de suivi avait été fixée 8 semaines après mon traitement de cryolipolyse.

« J’avais déjà constaté par moi-même une amélioration en m’habillant puisque j’avais perdu 2 « crans de ceinture ».

Les photographies et les mesures ont confirmé mon ressenti : mes « poignées d’amour » étaient nettement réduites et j’avais perdu 3 cm à ce niveau. »

Marie L. satisfaite de cette séance de cryolipolyse n’a pas jugé nécessaire  d‘en pratiquer une 2ème pour le moment.